Nous contacter par mail

Nous contacter par téléphone

Livraison incluse
682 Boulevard du Mercantour, 06200 Nice
Mon panier
Aucun article
» » Pourquoi un chalet en bois?
chalet en bois

 

PLUS DE SURFACE


L’enveloppe performante en termes d’isolation permet des murs moins épais.
Résultat : la construction gagne, à emprise au sol égale, 4 à 6 % de surface utile. Le gain d’espace valorise aussi la construction sur le plan qualitatif. Signes de modernité et de qualité, les volumes dégagés dans l’espace intérieur répondent parfaitement aux attentes nouvelles en matière de confort. Modulaire et évolutive, l’approche architecturale induite par le bois est aussi gage de durabilité.


ISOLATION


Les systèmes constructifs à base de bois sont naturellement très performants du point de vue de la résistance thermique du fait, notamment, de la faible conductivité du matériau. Gage de confort thermique et d’économie, ces performances placent évidemment le bois en excellente position au regard du développement durable.
Le bois est 12 fois plus isolant que le béton, 350 plus que l’acier et 1 500 fois plus que l’aluminium.
En plus du confort de vie qu'elles procurent, elles permettent de faire des économies de chauffage importantes (environ 25 %de dépense énergétique en moins)


NOS COUVERTURES


SHINGLE identique à certains abris de jardins.


TUILES METALLIQUES


Couverture en tuiles métalliques, différents profils et couleur
Les tuiles sont fabriquées à partir d'un acier de nuance supérieure revêtu sur deux faces de Zincolume Ce traitement breveté est un alliage de zinc aluminium, auto protégeant et pérenne. Il démontre depuis un quart de siècle, notamment en zone côtière très agressive, une résistance à la corrosion sans faille.
Les tuiles ont une surface constituée de pierre naturelle dans des teintes authentiques originales. Ce revêtement est écologique et garanti pérenne quelque soit son exposition, exposée ou protégée, en bord de mer ou en montagne; il conserve son bel aspect sans entretien particulier et ceci malgré le temps qui passe.
Les toitures sont environ 6 fois plus légères qu'une toiture réalisée avec des matériaux ordinaires comme l'argile ou le béton. La légèreté de la couverture signifie moins de contrainte les charpentes ce qui permet de réaliser des économies dès la conception de la construction en bois.
De part la conception et la nature des tuiles les risques liés aux événements naturels violents, catastrophiques sont fortement diminués voire éliminés :
- Le système inédit de fixation horizontales (clous) résiste aux vents violents des tornades
- Les tuiles sont insensibles aux orages de grêle.
 

CONFORT ET SANTE


De même, garantir un bâtiment sain est l’une des exigences de la qualité environnementale des constructions. Matériau composé de tissus cellulaires, le bois est hygroscopique, c’est-à-dire sensible à l’humidité de l’air.
Principale cible, la qualité de l’air intérieur obtenue grâce à la réduction des rejets toxiques de l’environnement ou des matériaux de construction, des micro-organismes, bactéries et autres agents allergènes.
On savait que l’humidité de l’air ambiant et la température jouent un rôle décisif dans leur propagation. Or, les travaux menés par l’Institut finnois de recherche sur la construction (VTT), en association avec trois autres centres d’études européens, ont démontré récemment que le bois leur oppose une barrière efficace. La conjonction des qualités isolantes et hygroscopiques du matériau crée, en effet, ce que les chercheurs appellent une “zone de confort” optimum qui neutralise les facteurs de nuisances tout en permettant la respiration des bâtiments. S’il rend indiscutablement l’habitat plus sain, cet effet régulateur du bois prend toute son importance dans la construction des bâtiments recevant du public, notamment les établissements scolaires ou médicaux.


DUREE DE VIE


- Une maison en bois n'est pas pérenne ?


Le bois est un matériau naturel et biodégradable. Il est durable comme le prouvent les structures en bois parfaitement intactes retrouvées dans des tombeaux égyptiens vieux de plus de 3 500 ans. Pour simplifier, il est possible d'affirmer que le bois est pratiquement éternel pour autant qu'il ait été séché et maintenu à l'abri de l'humidité (entretien extérieur régulier)


PRIX


- La maison bois est chère ?


C'était vrai tant qu'elle était réservée à une élite. Aujourd'hui qu'elle s'est largement démocratisée, le surcoût de la construction bois n'est plus rédhibitoire, surtout quand on considère les prestations qu'elle offre en terme d'isolation, d'écologie, de confort et de la vitesse du chantier.
La rapidité de la mise en oeuvre, permet de réduire les frais de prêt relais.


LIEU DE CONSTRUCTION


- La construction en bois est réservée aux chalets en montagne ?
Non, une maison en bois n'est pas un chalet. Au contraire, le bois offre une véritable liberté de création architecturale et l'opportunité de posséder une maison unique et originale. D'autant que la diversité des essences de bois disponibles affirme les particularités de chaque bois : grain, couleur, résistance, etc.


LE FEU


- Une chambre en bois est dangereuse (incendie) ?


Non, la réglementation qui encadre sa construction est la même que pour toute autre construction. Les normes techniques DTU (Document Technique Unifié) et la réglementation générale du code de l'urbanisme et de la construction sont toujours respectées lorsque les réalisations sont effectuées par des professionnels qualifiés.
En cas d’incendie, de par sa faible conductivité thermique, le bois transmet 12 fois moins vite la chaleur que le béton, 250 fois moins vite que l’acier et 1 500 moins vite que l’aluminium. Par conséquent, le coeur des éléments en bois est protégé de l’incendie plus longtemps. Lors de la combustion, il se forme en surface des éléments en bois une couche carbonisée qui, étant huit fois plus isolante que le bois lui-même, freine la combustion. De ce fait, le bois se consume donc lentement (0,7 mm par face et par minute) et, ne se déformant pas. En outre, quand il est prêt à rompre, le bois craque et de ce fait prévient.
Les caractéristiques spécifiques au bois, énoncées ci-dessus, font que les pompiers sont autorisés, par leur règlement, à intervenir plus longtemps sous une charpente en bois qu’une structure en béton ou acier. De plus en plus de maîtres d’ouvrages de bâtiments collectifs optent pour le bois : maisons de retraite, écoles, crèches, gymnases, immeubles d’habitation...
Le risque d'incendie dans les constructions en bois n'est pas plus élevé qu'ailleurs.
C'est surtout le mobilier, en général fortement combustible, qui est déterminant lors d'un sinistre. Dans ce domaine, le bois offre également des avantages décisifs puisqu'en brûlant, il produit des gaz sensiblement moins nocifs (le bois dégage 1500 fois moins de gaz toxiques) que ceux dégagés par la combustion des nombreuses matières synthétiques présentes dans chaque construction.
D’ailleurs, des pays comme la Suède et certains länder allemands interdisent les menuiseries en PVC et leur préfèrent celles en bois.


DÉFORESTATION


Nos fournisseurs sont finlandais. Nos bois sont issus de forêts gérées de façon durable.
Le bois est une matière première renouvelable, en croissance permanente : c'est un avantage écologique indéniable face aux nombreux matériaux issus de matières premières non renouvelables utilisés dans la construction. En France, la forêt est en expansion constante depuis le début du 19ème siècle.
Il pousse donc une fois et demie plus de bois que l'on en utilise. Il est nécessaire d'exploiter cet excédent pour ne pas voir nos forêts vieillir et perdre de leur vigueur. Le bois est une des rares matières premières entièrement renouvelables, produites et utilisées sur place. A tous les stades de sa transformation, le bois génère des emplois au niveau local.


ENTRETIEN


Les maisons en madriers demandent un entretien régulier afin de garder leur aspect d’origine et de les protéger des intempéries. L’espacement des entretiens est conditionné par deux facteurs : l’exposition des murs et la teinte appliquée. Plus la teinte est foncée plus les entretiens seront espacés. En moyenne, il faut faire un entretien tout les 3 à 4 ans selon l’exposition des murs. Les murs les plus sollicité sont ceux exposé à l’Ouest et au Sud.
Un entretien ? Il s’agit non pas de poncer ou de décaper les maisons mais de procéder à un léger égrainage de la surface pour éliminer l’ancienne lasure aux endroits où elle à commencer à « fariner » (une lasure ne s’écaille pas) et assurer la bonne adhérence de la nouvelle application.