Nous contacter par mail

Nous contacter par téléphone

Livraison incluse
682 Boulevard du Mercantour, 06200 Nice
Mon panier
Aucun article
» » La Fête des Cabanes
La Fête des Cabanes

   La Fête des Cabanes, car elles ont leur fête!

 

 

 

La fête de Souccot, la fête des cabanes, arrive quelques jours après Kippour… Imprégnés et transformés par cette atmosphère particulière de purification,
dès la sortie de ce grand jour, les juifs mettent toute leur énergie pour construire la cabane, la Soucca, prêts à se réjouir, Souccot marquant le temps de la
réjouissance.
Comment ressentir une vraie joie, alors qu'ils abandonnent leurs maisons (en bois?) et leur confort matériel, pendant 7 jours, pour aller vivre dans une cabane
précaire ?
 
Un monde temporaire
 
Quitter son chalet de jardin pour vivre dans un cabanon, une Soucca temporaire, nous rappelle que ce monde matériel est également transitoire. Ici bas, nous nous préparons au monde futur, en nous élevant spirituellement. Comprendre cela, c’est donner à notre vie un sens nouveau qui nous procure une joie particulière (alors que le chalet peut aussi bien symboliser la peur).
 
La confiance absolue
 
Durant 40 ans dans le désert, les Hébreux ont survécu grâce aux miracles , et ils se sont ainsi rapprochés de Dieu.
La forme de la Soucca, un abri de jardin avec 2 cloisons et une 3ème de 8 cm au minimum, est comparée à celle d’un homme qui enlace son ami, le bras et l’avant-bras sont longs et la 3ème partie représente la main. De la même manière, par la Mitsva de la Soucca (la bonne action de la cabane), chaque cœur juif ressentira avec émerveillement cette proximité particulière avec Dieu.
La fête "Cabanne" est un moment privilégié.

 

SOUCCOT : signifie “Cabanes”, en souvenir
des habitations dans lesquels les Hébreux
résidèrent dans le désert. Elle est aussi
appelée “HAG HAASSIF”, la fête de la
récolte, car elle marque la fin du cycle
agricole annuel.

 

• Construction de cette cabane si particulière, la Soucca


Pour être valable (cachère), l'abri bois doit se trouver sous la voûte du ciel, être recouverte de
branchage, roseaux ou herbes, avoir 70 cm de long sur 70 cm de large et 1 mètre de hauteur,
minimum. Afin d’honorer ce lieu de fête, on a coutume de décorer joliment l’intérieur avec des
images, dessins ou objets. Mieux qu'un aménagement de jardin!

 

Car il me cache dans sa cabane au jour du malheur ; il me met dans la retraite de sa tente ; il m’élève sur le rocher.

Psaumes 27.5

Samuel Cahen - 1831 - 1er Traducteur juif de la Bible