» » Foyers Fermés et Inserts

Foyer Fermé, Insert avec Popcorn et tasse

Efficacité

 

Les cheminées traditionnelles étant des gouffres à calories, l'équipement d'une cheminée, avec un tel matériel, peut, tout en conservant le plaisir des yeux, permettre de la rentabilité. Ces appareils sensiblement différents les uns des autres, tendent tous vers ce même but. Comme elle, ils fonctionnent tous au bois et uniquement au bois. Tout en étant différents, ils permettent tous de chasser le "gaspi" et d'obtenir un bon rendement, quelques-uns même un excellent, jusqu'à 80 % de calories efficaces.

 

Les modèles proposés actuellement sur le marché sont multiples et, pour le néophyte, ils se ressemblent tous. Alors, comment être sûr de choisir celui répondant le mieux à ses propres besoins ?

 

Et pourquoi pas une cheminée foyer fermé dans un de nos chalet en bois ?

 

Comment faire son choix ?

 

Il existe plusieurs techniques de récupération de calories :

 

- les récupérateurs à air ou à eau, de toute façon ce sont, comme pour la cheminée, des foyers ouverts, ils sont assez efficaces ;

 

- les foyers fermés encastrables ou non, fonctionnant porte fermée uniquement ou, quelquefois, porte ouverte ; ce dernier type permettant encore de profiter de la vue du feu à l'air libre.

 

Chaque constructeur ajoutant ses propres détails techniques et cherchant à personnaliser son produit, si cela permet un plus grand éventail de choix, cela complique singulièrement celui-ci.

 

De toute façon, le problème de chaque futur client étant unique, il sera toujours nécessaire d'orienter son choix vers le produit qui paraît correspondre le mieux, après mûre réflexion :

 

- à la maison (pour pose dans une cheminée existante) ;

 

- au but recherché (chauffage central eau ou air, chauffage partiel, etc.)

 

- au goût de chacun (surtout dans le cas d'une création de cheminée) ;

 

- aux disponibilités (les prix étant très variables).

 

Ce choix, comme vous pouvez le constater, sera très complexe mais, rassurez-vous, quel que soit le modèle choisi, il sera de bonne qualité, les fabricants jouant sur la concurrence, continuent à élaborer leurs modèles tous les ans.

 

 

Un point important : la sécurité

 

Tous les types de récupérateurs fonctionnant à des températures très élevées, le respect des règles techniques est absolument indispensable.

 

Ces températures très élevées, si elles sont atteintes par des appareils dont la pose n'a pas respecté les règles de base, risquent, à brève échéance, de provoquer des incendies.

 

Une installation de foyer fermé, quel qu'il soit, entraîne des frais assez élevés et doit être fait pour fonctionner longtemps et sans danger.

 

On ne peut que déplorer, hélas, qu'en France aucune norme ni homologation précise ne soit encore en vigueur actuellement, certains matériels proposés étant plus ou moins fiables.

 

De toute façon, ce type d'appareils devrait toujours être mis en place par des profesionnels ou, au moins, en suivant leurs directives précises.

 

Mais une fois ces précautions prises, il est tout à fait possible d'installer des foyers fermés dans des chalets de jardin.

 

 

Comment piéger un maximum de calories ?

 

Les conduits de cheminées aspirent littéraleemnt les calories, un poêle ou un système à foyer fermé est déjà beaucoup plus efficace mais les fumées entraîneent encore de nombreuses calories.

 

Une solution interesante : brûler les fumées, dans une boîte à fumée, c'est ce que propose FONDIS qui perfectionne encore le principe dans sa cassette GTI équipée d'une boîte à chicanes, où les fumées déposent leurs calories avant de s'échapper.

 

 

 

Avant la pose, les vérifications

 

Le conduit : vérifier son étanchéité sur tout le parcours, il doit être polycombustible pour pouvoir résister à la combustion du bois. Faire effectuer un ramonage par un ramoneur agréé qui dira si le conduit est utilisable. Si nécessaire, faire "tuber" avec un conduit flexible.

 

La cheminée (pour pose dans une cheminée existante) : son isolation et sa disposition doivent permettre la protection des éléments combustibles environnants. Si nécessaire, faire doubler le mur d'appui. Si la cloison sur laquelle vient s'adosser la cheminée est en matériaux légers et inflammables, le doublage se fera en béton cellulaire de 10 cm d'épaisseur sur toute la largeur de celle-ci et sur la hauteur, y compris la hotte (laisser une lame d'air entre le doublage et la cloison d'origine). Les éléments en béton seront scellés au ciment-colle. Il sera aussi nécessaire de respecter les distances réglementaires des bois de charpente et au passage dans les combles.

 

En cas de linteaux en bois, les protéger du rayonnement du foyer par une isolation adéquate. 

 

 

L'installation, préparation du raccordement

 

Si l'avaloir comporte un volet obturateur, ne pas oublier de l'enlever puis, si vous effectuez la pose vous-même, suivre scrupuleusement les directives du fabricant.

 

Mais n'oubliez pas que la plupart conseillent l'intervention d'un spécialiste.

 

Si toute l'installation est réalisée de manière parfaitement conforme, vous jouirez cet hivver d'un confort, double d'un plaisir sans pareil, bien au chaud devant votre cheminée.

 

Vous l'aurez compris, les Foyers Fermés et Inserts peuvent être à la portée d'un bon bricoleur du dimanche !