» » Les avantages du bois comme matériau de construction

Abri en Bois

 

 

Les avantages du bois comme matériau de construction

 

 

 

 

Pourtant, au cours des dernières décennies, on a assisté à une évolution en faveur des produits d'ingénierie ou des métaux comme l'aluminium.

Si le désir de ne pas dépendre des forêts du monde pour les demandes de construction part d'une bonne intention, il n'est pas aussi écologique que vous pourriez le penser.



En fait, les avantages du bois comme matériau de construction l'emportent toujours sur les autres produits du marché en termes d'impact environnemental et de performances.

 

Caractéristiques du bois


Résistance à la traction


Bien que le bois soit un matériau de construction léger, il surpasse même l'acier en termes de longueur de rupture (ou longueur autoportante). En d'autres termes, il peut mieux supporter son propre poids, ce qui permet de créer des espaces plus grands et de réduire le nombre de supports nécessaires dans certaines conceptions de bâtiments.

 

Résistance électrique et thermique


Le bois présente une résistance naturelle à la conduction électrique lorsqu'il est séché à des niveaux d'humidité standard, généralement compris entre 7 % et 12 % pour la plupart des essences de bois. Cette conductivité est, en fait, la base d'un type de système de mesure de l'humidité. Sa résistance et ses dimensions ne sont pas non plus affectées de manière significative par la chaleur. Cela assure la stabilité du bâtiment fini et la sécurité en cas d'incendie.

 

Absorption acoustique


Les propriétés acoustiques du bois en font un matériau idéal pour minimiser l'écho dans les espaces de vie ou de bureau. Le bois absorbe le son, au lieu de le réfléchir ou de l'amplifier. Cela peut réduire considérablement les niveaux de bruit pour un confort accru.

 

Beauté


Comme il existe une grande variété d'essences, le bois peut convenir à de nombreuses esthétiques. Les différentes espèces peuvent également offrir des propriétés mécaniques, acoustiques et thermiques variées.

 

L'avantage écologique du bois


Nous vivons à une époque où les préoccupations écologiques sont importantes. C'est pourquoi, pendant un certain temps, la tendance était d'abandonner le bois comme matériau de construction afin de prévenir la déforestation et de gérer les gaz à effet de serre.

Mais, si l'on examine de plus près les raisons de cette tendance, on s'aperçoit qu'elle est légèrement erronée. Le bois présente plusieurs avantages qui aident à la fois le constructeur et l'environnement.

 

Le bois est renouvelable


Contrairement au béton ou aux métaux, le bois est un matériau de construction qui peut pousser et repousser grâce à des processus naturels tels que la replantation et les programmes de gestion forestière. La récolte sélective et d'autres pratiques permettent à la croissance de se poursuivre pendant que les plus grands arbres sont récoltés.

Pendant que les forêts se développent (grâce à l'énergie solaire), elles éliminent aussi naturellement et efficacement le dioxyde de carbone de l'environnement. C'est un avantage unique au bois.

 

Le bois est facilement transformé pour être utilisé


Comparé à des matériaux de construction comme l'acier ou le béton, le bois a un impact plus faible sur l'environnement que ses homologues. Par conséquent, il coûte moins cher à produire. Le gaspillage de l'eau et l'impact environnemental sont également plus faibles dans le processus de fabrication du bois, notamment par rapport à l'acier.

De nombreuses scieries utilisent des sous-produits du bois (copeaux, écorce, etc.) comme biocarburant pour leurs installations. Cela permet de réduire le poids des combustibles fossiles dans le processus de production. De même, les systèmes de mesure de l'humidité tels que les humidimètres permettent aux scieries de maximiser leur efficacité et de produire moins de sous-produits et de déchets lors du processus de séchage.

Au fur et à mesure que les programmes de gestion forestière et de replantation se développent, ces avantages se multiplient.

 

Le bois émet moins de composés organiques volatils


En tant que matériau de construction naturel, le bois émet moins de composés organiques volatils et de gaz carbonique que l'aluminium, l'acier, le béton et les plastiques. Mais ce n'est pas le cas des produits en bois d'ingénierie ou des produits en bois composite.

L'impact plus faible du bois sur les Composés organiques volatils est particulièrement bénéfique pour les maisons et les bureaux qui sont occupés quotidiennement. En fait, l'une des choses que le bois dégage est un composé organique naturel qui détend les gens. Ce n'est pas seulement la chaleur de la couleur du bois qui crée un tel effet invitant.

 

Le bois améliore l'efficacité énergétique


En raison de sa structure cellulaire naturelle, le bois a un indice d'isolation plus élevé que l'acier et le plastique. Cela signifie que les maisons et les bâtiments nécessitent moins d'énergie pour le chauffage et la climatisation. De plus, le bois peut aider à réguler les niveaux d'humidité dans une certaine mesure. Il a été suggéré qu'un plancher en bois dur installé sur un sous-plancher en bois offre la même valeur d'isolation qu'un plancher en béton de 22 pouces.

 

Le bois est biodégradable


L'un des plus grands problèmes de nombreux matériaux de construction, notamment le béton, le métal et le plastique, est que lorsqu'ils sont mis au rebut, ils mettent un temps fou à se décomposer. Lorsqu'il est exposé à des conditions climatiques naturelles, le bois se décompose beaucoup plus rapidement et reconstitue le sol au cours du processus.

D'un autre côté, la compréhension du rôle de l'humidité et de la pourriture du bois signifie que, dans des conditions optimales, la durée de vie d'un bâtiment ou d'un plancher peut facilement dépasser la durée de vie d'un arbre !

 

 

Optimiser l'utilisation du bois grâce à la mesure de la teneur en humidité


L'un des éléments les plus importants pour maximiser les performances du bois au fil du temps est d'avoir une compréhension précise de l'interaction du bois avec l'humidité.

La première étape pour prévenir les dommages liés à l'humidité dans les parquets et autres matériaux de construction à base de bois consiste à amener chaque produit à un niveau d'humidité correct.

Ce processus commence dans les séchoirs des scieries et se poursuit jusqu'à chaque application de construction finie. À chaque étape, il est nécessaire de mesurer précisément la teneur en humidité pour déterminer les performances finales du bois.

 

Pourquoi mettre l'accent sur la teneur en humidité ?


Le bois est un matériau hygroscopique. Il s'adapte naturellement à l'humidité de l'air qui l'entoure. En d'autres termes, il est toujours en train de trouver un équilibre entre sa teneur en humidité interne et les conditions ambiantes.

 

Sur le chantier, le bois doit être en équilibre avec son environnement, un état que l'on appelle la teneur en humidité d'équilibre ou EMC. Si les constructeurs ou les poseurs de revêtements de sol commencent le projet avant que le bois ne se soit adapté à l'humidité relative, ils courent le risque de voir le bois se déformer, se tordre, se fendre ou présenter des interstices ou un gauchissement importants.

 

Le bon outil pour contrôler la teneur en humidité du bois est un humidimètre pour bois.

 

Les humidimètres à broches fonctionnent en conjonction avec les propriétés de résistance électrique du bois en mesurant une zone précise entre les extrémités de deux sondes métalliques ou "broches" insérées dans le bois. Les humidimètres sans broche ont l'avantage de mesurer le taux d'humidité sur toute la longueur d'une planche sans causer de dommages répétés à la surface du bois.

 

 

Dans l'ensemble, le bois présente certains avantages "intégrés". Il présente un attrait à la fois environnemental et esthétique. Avec une bonne application de la gestion de la teneur en humidité du bois, le bois peut conserver ces propriétés pendant des générations.

Nous vous recommandons