» » Tiny House : une micro-maison à la mode dans le Var !

tiny house petite maison remorquable à la mode

Tiny House : une micro-maison à la mode dans le Var !

 

 

Qu’est-ce qu’une Tiny House ? C’est la tendance du moment ! Originaire des États-Unis, cette remarquable maison remorquable a déjà fait de nombreux adeptes en France. Retour sur le phénomène des micro-maisons.

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

De l’anglais “tiny” (minuscule) et “house” (maison), cette petite maisonnette s’inscrit dans le mouvement des micromaisons, à savoir l’habitation volontaire d’une petite superficie, en toute simplicité. Un retour à la nature, non, mais un retour vers une vie plus simple, oui !

Au lendemain d’un premier confinement, les Français étaient assoiffés de liberté et s’étaient habitués à une vie cloisonnée, souvent nombreux dans un petit espace. La Tiny House n’aurait pu trouver meilleur contexte pour s’imposer dans le paysage routier. Vous avez bien lu, cette petite maison a la particularité d’être remorquable avec un simple permis B !

Une petite maison sur roues…

Transporter sa maison avec soi est désormais possible avec une Tiny House. Cette mini maison roulante vous accompagne en vacances, avec tout le confort nécessaire : couchage, sanitaire, électricité, etc.

Spécialement conçue pour pouvoir être remorquée, la Tiny House justifie en moyenne d’une superficie de 20 m².

… À ne pas confondre avec le camping-car !

Si la Tiny House est facilement transportable, elle n’en reste pas moins une véritable maison, et non un véhicule polluant. En effet, les constructeurs de Tiny Houses prônent justement une architecture durable et écologique, par l'alliance du bois et d’équipements à faible consommation. 

Il est donc tout à fait envisageable de vivre à l’année dans une Tiny House, et d’en installer une dans son jardin en guise d’annexe de maison

Le phénomène des micro-maisons dans le Var

Les varois et les touristes varois sont depuis toujours férus de camping et de maisons nomades en tout genre : mobilhome, bungalow, caravane, camping-car, etc.

Pour cause, le Var est un magnifique département sauvage et peu urbanisé, soit l’endroit rêvé pour des vacances en famille ! Qui dit vacances dit dépenses, et les frais d’hébergement sur la Côte d’Azur représentent un sacré budget, que tout logement alternatif pourra allègrement amoindrir !

Mais, pourquoi acheter une Tiny House dans le Var quand on peut avoir un beau chalet de jardin ? Tout aussi écologique et tout aussi confortable, Abris Jardin Azur vous propose de nombreux modèles d’abris de jardin, chalets de jardin et cabanons en bois à installer sur votre terrain sans permis de construire

Livraison incluse, facilité de paiement, et option montage, n’attendez plus et contactez-nous pour obtenir plus d’informations !


 

À propos de la Tiny House dans le Var

 

 

Et pourquoi pas un toit végétalisé ?

 

Un toit végétalisé permet d'attirer l'attention sur un abri de jardin : de loin, il est déjà reconnaissable comme un point fort écologique qui fera peut-être même réfléchir les voisins. Un toit vert rend à la nature la surface qui lui a été enlevée par sa construction. Le toit vert absorbe le CO² de l'air et offre un habitat aux insectes, qui servent à leur tour de nourriture aux oiseaux. Un microclimat agréable se crée autour de l'abri de jardin, car la couche de plantes vivantes et de terre emmagasine la pluie et l'humidité s'évapore lentement dans l'environnement.

 

L'avantage pour les fiers propriétaires : le toit lui-même est protégé des rayons UV, du gel et de la grêle par la végétation. En outre, la couche de terre et de plantes fonctionne parfaitement comme une isolation contre le froid et la chaleur estivale.

 

Pour les abris de jardin, on choisit généralement une toiture végétalisée "extensive". Celle-ci ne nécessite qu'une couche de substrat de 6 à 12 cm, alors que la végétalisation "intensive" nécessite beaucoup plus de terre et est plutôt destinée aux toits-jardins des grands bâtiments. On y plante des plantes robustes qui aiment la sécheresse, comme des mousses et des plantes succulentes, des herbes et des graminées basses.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, une toiture végétalisée extensive est très facile à entretenir car, hormis la phase de croissance, elle ne nécessite aucun arrosage.

 

Une telle végétalisation peut être réalisée sur des abris de jardin à toit plat, ainsi que sur des toits en pente ou en appentis d'une inclinaison maximale de 8 à 9°. Si la pente est plus forte, cela devient plus compliqué, car la végétalisation nécessite alors des constructions de soutien pour garantir un régime hydrique régulier et éviter que les plantations ne glissent.

 

Pour en savoir plus sur les différents toits verts, leur structure et les plantations, consultez notre guide "Végétalisation de toit sur un abri de jardin".

Collecter l'eau de pluie : Gouttière et tonneau d'eau de pluie
L'utilisation de l'eau de pluie au lieu de l'eau potable du robinet, qui nécessite un traitement coûteux, fait également partie de la maison de jardin écologique.  L'eau de pluie est également idéale pour les plantes de jardin, car elle est pratiquement exempte de calcaire et a la température de l'environnement.  En tant qu'"eau industrielle", l'eau du tonneau peut être utilisée pour le nettoyage, par exemple. Les oiseaux et les insectes la préfèrent à l'eau du robinet.

 

Une gouttière entourant le toit de l'abri de jardin fait partie du standard d'un abri de jardin écologique. Elle recueille l'eau de pluie gratuite et l'achemine vers une tonne à eau ou un réservoir d'eau souterrain. Une gouttière est également facile à installer sur les abris de jardin modernes, elle disparaît souvent visuellement sous le panneau frontal.

L'utilisation de l'eau de pluie ménage également le porte-monnaie, car il est tout à fait appréciable que l'eau d'arrosage ne provienne pas du robinet !

 

 

Aménager de manière durable : Réutiliser l'occasion

L'aménagement de la cabane de jardin consiste à éviter la consommation inutile afin d'économiser les ressources. Cela peut sembler ascétique au premier abord, mais en réalité, c'est devenu un hobby créatif que beaucoup apprécient vraiment !

 

Les goûts étant différents, les résultats de la "décoration écologique" sont également très variés. Il existe néanmoins des tendances et des points communs, du moins dans les matériaux et les approches :

 

Des matériaux naturels plutôt que des matières synthétiques, cela vaut aussi bien pour les meubles que pour les textiles et les revêtements de sol.
Recyclage : les vieux objets préférés, les trouvailles du marché aux puces et du grenier, les meubles abandonnés du temps de nos grands-mères connaissent volontiers une seconde vie dans la cabane de jardin et sont gardés à l'honneur.


Upcycling : faire quelque chose de nouveau avec des objets qui seraient autrement jetés. Un exemple connu est celui des meubles en palettes, qui sont réutilisés comme fauteuils de salon, tables basses et étagères.


Comme vous le voyez, il existe de nombreux points de départ pour concevoir un abri de jardin de manière écologique. Même si vous ne les mettez pas tous en œuvre immédiatement, chaque étape contribue à une utilisation plus durable des ressources de la nature.

 

Comment puis-je vous aider ? Discuter