» » Risque d’expulsion pour une famille vivant dans une cabane

Cabane dans les Arbres

 

Cabane dans les arbres

 

La justice a été saisie par la commune. Le couple risque d’être expulsé et leur cabane vouée à la destruction.

 

 

Il y a plusieurs milliers d'années, les hommes construisaient leurs habitations dans les arbres. La hauteur et la densité de la cime des arbres, avec leur réseau impénétrable de branches, leur servaient de cachette et d'abri contre les animaux dangereux et les ennemis. Certains peuples indigènes d'Amérique du Sud vivent encore de cette manière. En Europe, la cabane dans les arbres est devenue un article de luxe, représentant l'aventure et le romantisme dans la nature.

 

Les maisons dans les arbres : une marge d'interprétation architecturale 


Mais qu'est-ce qui caractérise exactement la maison en hauteur sur le plan architectural ? Selon une définition stricte, elle doit être entièrement ancrée dans l'arbre ; même les pilotis ou les colonnes reliées au sol ne sont pas autorisés. Cependant, très peu d'architectes suivent réellement cette notion stricte. Il existe cependant un consensus sur le fait que les cabanes dans les arbres sont en dialogue étroit avec les arbres, tant au niveau de l'espace que de la conception.

Les possibilités d'interprétation sont illimitées et inspirent les architectes du monde entier à atteindre des sommets architecturaux. Leurs résidences s'élancent vers le ciel sur des échasses, s'élèvent au-dessus de la terre comme de minuscules maisons ou sont camouflées sous la forme de cubes réfléchissants dans les forêts de Suède. Elles vont du luxueux et confortable au futuriste et fonctionnel. Dans notre galerie, nous vous présentons cinq exemples extraordinaires d'architecture moderne dans les arbres, bien loin des échelles de corde et des cabanes.

Dans cette vision d'une maison dans les arbres, l'architecte kazakh Aibek Almassov a placé un sapin mature au centre d'une maison conceptuelle en verre tubulaire. Son projet "Tree in the House" est une sorte de cabane inversée. Elle a pour but de servir de refuge naturel aux citadins fatigués de la ville et offre, grâce à sa structure cylindrique vitrée, une vue étendue sur les forêts de tous les côtés. La luxueuse cabane dans les arbres ne s'est pas encore matérialisée, mais de premiers investisseurs ont déjà manifesté leur intérêt.

 

La maison de l'arbre urbain

 

L'architecte brêmois Andreas Wenning a créé à Berlin des cabanes dans les arbres en bois massif qui permettent de vivre près de la nature en milieu urbain. Il s'est inspiré du concept de "tiny house", car ses mini-maisons de 24 mètres carrés offrent de l'espace pour tout ce dont le citadin moderne a besoin. Les pièces à vivre et à dormir sont équipées d'un lit et de sièges, d'un réseau W-LAN et d'un système audio, d'une cuisine entièrement équipée, d'une salle de bain avec douche à effet pluie et d'une terrasse. Les cabanes se trouvent sur une grande parcelle de jardin qui est directement adjacente à une forêt et à un lac de baignade.

 

Le projet de l'arbre de la grande maison

 

Le projet de l'équipe d'architectes bulgares Ignatov est en dialogue étroit avec les arbres locaux. Le concept d'architecture durable est axé sur la polyvalence des arbres, qui peuvent s'adapter parfaitement à la topographie et au climat ambiant. L'objectif était de réaliser un bâtiment sensible à la nature, propre et indépendant sur le plan énergétique. Contrairement à une "architecture de cabane parasite" qui stresserait l'arbre, selon les architectes, le Home Tree Concept est un bâtiment autonome de type arborescent qui n'a pas d'effet négatif sur la végétation.

 

Le cube-miroir

 

Cet exemple excentrique de cabane dans les arbres, conçu par Bolle Tham & Martin Videgård Arkitekter, se dresse dans les forêts de Suède. La façade extérieure en miroir du Cube reflète l'environnement et la cabane semble presque ne pas exister du tout. Le Mirror Cube fait partie de l'hôtel dans les arbres du village suédois de Harads. L'hôtel dans les arbres comprend sept autres hébergements (abris en bois) à la cime des arbres, dont deux maisons sur pilotis dont la forme ressemble à un nid d'oiseau et à un ovni.

 

Habitat et Jardin

 

En Italie, dans le centre-ville de Turin, l'architecte Luciano Pia a créé un morceau de nature dans la zone urbaine. Le bâtiment de cinq étages comprend, entre autres, plus de 150 arbres que Pia a fixés à la façade. Ils doivent absorber un grand volume de dioxyde de carbone par heure en absorbant les substances toxiques qui pénètrent dans l'air à partir des gaz d'échappement. Le bâtiment en acier et en bois régule naturellement la température dans les logements et assure un climat intérieur agréable.

Tous ces exemples montrent à quel point les cabanes dans les arbres peuvent être innovantes et polyvalentes. L'architecture des cabanes dans les arbres est un terrain de jeu pour les architectes du monde entier. Il n'y a pas de limites à la créativité.

 

 

Jean de LA FONTAINE
1621 - 1695


Le Jardinier et son Seigneur


Un amateur du jardinage,
Demi-bourgeois, demi-manant,
Possédait en certain Village
Un jardin assez propre, et le clos attenant.
Il avait de plant vif fermé cette étendue.
Là croissait à plaisir l'oseille et la laitue,
De quoi faire à Margot pour sa fête un bouquet,
Peu de jasmin d'Espagne, et force serpolet.
Cette félicité par un Lièvre troublée
Fit qu'au Seigneur du Bourg notre homme se plaignit.
"Ce maudit animal vient prendre sa goulée
Soir et matin, dit-il, et des pièges se rit ;
Les pierres, les bâtons y perdent leur crédit :
Il est Sorcier, je crois. -Sorcier ? je l'en défie,
Repartit le Seigneur . Fût-il diable, Miraut,
En dépit de ses tours, l'attrapera bientôt.
Je vous en déferai, bon homme, sur ma vie.
- Et quand ? - Et dès demain, sans tarder plus longtemps. "
La partie ainsi faite, il vient avec ses gens.
"Cà, déjeunons, dit-il : vos poulets sont-ils tendres ?
La fille du logis, qu'on vous voie, approchez :
Quand la marierons-nous ? quand aurons-nous des gendres ?
Bon homme, c'est ce coup qu'il faut, vous m'entendez
Qu'il faut fouiller à l'escarcelle. "
Disant ces mots, il fait connaissance avec elle,
Auprès de lui la fait asseoir,
Prend une main, un bras, lève un coin du mouchoir,
Toutes sottises dont la Belle
Se défend avec grand respect ;
Tant qu'au père à la fin cela devient suspect.
Cependant on fricasse, on se rue en cuisine.
"De quand sont vos jambons ? ils ont fort bonne mine.
- Monsieur, ils sont à vous. - Vraiment ! dit le Seigneur,
Je les reçois, et de bon coeur. "
Il déjeune très bien ; aussi fait sa famille,
Chiens, chevaux, et valets, tous gens bien endentés :
Il commande chez l'hôte, y prend des libertés,
Boit son vin, caresse sa fille.
L'embarras des chasseurs succède au déjeuné.
Chacun s'anime et se prépare :
Les trompes et les cors font un tel tintamarre
Que le bon homme est étonné.
Le pis fut que l'on mit en piteux équipage
Le pauvre potager ; adieu planches, carreaux ;
Adieu chicorée et porreaux ;
Adieu de quoi mettre au potage.
Le Lièvre était gîté dessous un maître chou.
On le quête ; on le lance, il s'enfuit par un trou,
Non pas trou, mais trouée, horrible et large plaie
Que l'on fit à la pauvre haie
Par ordre du Seigneur ; car il eût été mal
Qu'on n'eût pu du jardin sortir tout à cheval.
Le bon homme disait : "Ce sont là jeux de Prince."
Mais on le laissait dire ; et les chiens et les gens
Firent plus de dégât en une heure de temps
Que n'en auraient fait en cent ans
Tous les lièvres de la Province.

Petits Princes, videz vos débats entre vous :
De recourir aux rois vous seriez de grands fous.
Il ne les faut jamais engager dans vos guerres,
Ni les faire entrer sur vos terres.

Comment puis-je vous aider ? Discuter