» » Peindre une cabane de jardin : comment faire ?

Cabane de Jardin Lasurée

 

Traitement du bois pour abri de jardin : Peut-il être effectué avant l'achat?

 

Les gens se protègent du vent et des intempéries avec des vêtements de protection et des crèmes pour la peau. Comme il n'existe pas d'imperméables pour les abris de jardin, il faut les peindre régulièrement et les protéger contre la pourriture. Qu'il s'agisse de vernis ou de lasure, ces conseils et astuces vous permettront de peindre correctement votre abri de jardin et de le rendre résistant aux intempéries.

 

Une cabane de jardin d'un rouge vif, d'un bleu saturé ou même d'un gris discret attire le regard et peut devenir un véritable élément de décoration. Mais les vernis de protection et les lasures sont bien plus que du maquillage - seule une peinture régulière protège le bois du soleil, de la pluie et des champignons. Les abris de jardin doivent être peints régulièrement, car la protection est éphémère. Le bois non traité se colore en gris avec le temps, ce qui est même souhaitable pour des bois comme le teck, le robinier ou le mélèze, la durabilité n'en souffre pas. Les abris de jardin sont souvent en épicéa. Robuste et bon marché, il s'agit toutefois d'un bois tendre qui, comme beaucoup d'autres bois, se déforme, devient cassant, moisit et finit par pourrir sous l'influence de la chaleur et de l'humidité.

Systèmes de construction en bois- Ce qu'il faut prendre en compte !

Peindre aide à prévenir le bleuissement

 

Les épicéas en ont besoin, les pins et les mélèzes aussi : une couche de protection contre la pourriture bleue - et ce indépendamment de la protection ultérieure du bois. Le bois non traité doit donc d'abord être imprégné, mais il s'agit d'une opération unique. Ensuite, les vernis ou les lasures prennent le relais pour protéger le bois. Les champignons de bleuissement ne détruisent certes pas directement le bois, mais ils ont un aspect laid et peuvent attaquer ultérieurement la couche de protection et accélérer ainsi la pourriture. Les bois imprégnés sous pression ne nécessitent pas de protection supplémentaire contre le bleuissement, ce type de prétraitement protège suffisamment contre les champignons de bleuissement. De tels bois présentent souvent un voile vert ou brun qui disparaît toutefois avec le temps. Si l'on veut s'épargner l'effort de l'imprégnation, on achète directement du bois prétraité.

 

Voici ce à quoi il faut penser avant de peindre

 

Les vernis de protection et les lasures entrent en ligne de compte pour les abris de jardin. Les deux rendent le bois résistant aux intempéries, sont hydrofuges et le protègent contre ses pires ennemis, à savoir l'humidité, les rayons UV et les parasites. Avant de peindre, réfléchissez au type de protection du bois que vous souhaitez : La maison doit-elle être colorée ? Souhaitez-vous que la structure du bois soit encore visible plus tard ? Les propriétés des vernis et des lasures diffèrent sur ces questions, et il n'est pas non plus possible de passer ultérieurement à une autre couche de protection sans beaucoup d'efforts.

 

Peindre la cabane de jardin avec une lasure

 

Les lasures sont comme une crème d'entretien pour le bois : elles sont transparentes, préservent la structure du bois et soulignent ses veines. Les produits pénètrent profondément dans le bois lorsqu'on le peint, mais laissent les pores du bois ouverts et assurent la régulation de l'humidité nécessaire. Ainsi, le bois ne se dessèche pas et ne se fissure pas.

 

Les lasures de protection sont soit incolores, soit plus ou moins pigmentées avec des nuances de brun, de sorte qu'elles renforcent ou soulignent la couleur naturelle du bois. Les couleurs ne sont pas opaques et les couleurs vives sont totalement absentes de la palette de couleurs, ce qui donne un aspect très naturel. La protection contre les UV dépend, comme pour une crème solaire, du nombre de pigments contenus, sur lesquels les rayons rebondissent et se réfléchissent - plus ils sont foncés, plus la protection contre les UV est élevée. Les lasures durent deux à trois ans. La lasure à couche épaisse, que vous appliquez en plusieurs couches, est particulièrement résistante aux intempéries et donc parfaite pour les abris de jardin en plein soleil.

 

Important : les lasures ne peuvent pas être éclaircies ! Une fois qu'elles sont appliquées, vous ne pouvez peindre la cabane de jardin avec de la lasure que dans la même teinte ou dans une teinte plus foncée.

Quelle couverture pour mon abri de Jardin ?

Peindre la cabane de jardin avec un vernis

 

Les vernis de protection sont comme une combinaison de protection appliquée au pinceau pour la cabane de jardin et forment une sorte de seconde peau - opaque et couvrante, car les vernis contiennent de nombreux pigments de couleur. Le bois ne transparaît plus, surtout après avoir été peint plusieurs fois. Les vernis de protection pour abris de jardin sont également appelés peinture de protection contre les intempéries et sont destinés à une utilisation extérieure difficile, où l'abri de jardin est exposé au vent et aux intempéries. Les peintures sont hydrofuges et élastiques, afin que le bois puisse continuer à se dilater et à se rétracter sans que la peinture ne se fissure immédiatement.

 

Les peintures vous permettent de donner à votre abri de jardin une couleur totalement différente, le choix correspondant est énorme. Vous souhaitez donner une autre couleur à votre abri de jardin après des années ? Pas de problème, vous pouvez la repeindre avec n'importe quelle teinte, qu'elle soit plus claire ou plus foncée. Les vernis de protection offrent une protection parfaite contre les UV, mais ils sont sensibles aux chocs, car ils ne pénètrent pas dans le bois. On peut facilement les endommager par inattention.

 

Les vernis sont généralement plus chers que les lasures, il faut peindre la cabane de jardin deux ou trois fois pour que le vernis soit vraiment couvrant, surtout pour les couleurs vives. Le bois non traité reçoit une couche de fond avant d'être peint. Les vernis de protection durent quatre à cinq ans et sont parfaits pour rénover même le vieux bois qui a pris de l'âge et dont le vernis a littéralement disparu.

 

Poncer ou simplement repeindre suffit-il ?

 

La question de savoir si l'on doit poncer sa cabane de jardin avant de la repeindre ou si l'on peut simplement la repeindre dépend généralement de l'état de la couche de protection. Si une lasure n'est que légèrement dégradée, peignez-la une ou deux fois avec une nouvelle lasure. En revanche, si la couche n'est plus visible ou si une lasure à couche épaisse s'écaille, poncez le bois et repassez une nouvelle couche de lasure.

 

Pour les vernis, c'est pareil, si le vernis est seulement décoloré mais sinon intact, poncez-le avec du papier de verre à gros grain (donc grain 80) et recouvrez-le. En revanche, si le vernis s'écaille ou est fissuré, le bois n'est plus porteur et l'ancien vernis doit être entièrement enlevé avant d'être peint. Cela se fait soit avec une ponceuse, un décapant ou avec un appareil à air chaud et une spatule. Important : portez toujours un masque anti-poussière lorsque vous poncez des vernis et des lasures et travaillez dans le sens des veines du bois.

 

 

Peindre ou vaporiser la cabane de jardin ?

 

Au lieu de peindre votre abri de jardin, vous pouvez aussi le vaporiser, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps. Cela n'est toutefois possible qu'avec des lasures à base d'eau. Il faut un pulvérisateur à pression, comme celui proposé par la société Gloria avec "Spray&Paint". Les pulvérisateurs à pression sont des pulvérisateurs de jardin normaux d'une capacité de sept litres, mais ils sont équipés de joints spéciaux, d'une buse à jet plat et d'une lance de pulvérisation en plastique plus épaisse que celle des pulvérisateurs phytosanitaires.

Protéger les abris de jardin du vent et des intempéries

Conseils pratiques pour peindre les abris de jardin

 

Ne peignez qu'à des températures supérieures à 10 degrés. La surface du bois doit être parfaitement en ordre, c'est-à-dire propre, sèche, exempte de graisses, de toiles d'araignées et, surtout lors du ponçage, exempte de poussière.

 

L'idéal est de peindre l'abri de jardin pour la première fois avant de le monter. Vous pouvez ainsi être sûr que toutes les planches et les éléments de construction sont protégés de tous les côtés - même aux endroits qui seront recouverts plus tard et auxquels on ne pourra plus accéder, mais où l'humidité peut s'accumuler. Conseil : Démontez votre abri de jardin le plus rapidement possible après la livraison ou entreposez-le au sec si ce n'est pas possible. Sinon, les planches et madriers couchés gonfleront sous l'effet de l'humidité et se rétracteront plus tard dans la maison assemblée - les fissures sont inévitables.

 

  • Si le bois n'est pas encore traité, on applique deux couches de lasure, sinon une seule suffit.
  • Appliquez aussi bien les vernis que les lasures en suivant le sens des veines.
  • Décollez les fenêtres et posez un film de peinture sur le sol.
  • Si vous souhaitez lasurer du bois encore non traité, poncez-le légèrement au préalable avec du papier de verre (grain 280-320). Une couche de fond n'est nécessaire que si le bois n'a pas de protection contre le bleuissement.
  • Pour les vernis, vous devriez généralement appliquer une couche de fond sur le bois, la couche tiendra alors nettement plus longtemps. Attention : les vernis de protection nécessitent une autre couche de fond que les lasures de protection. Si l'on souhaite peindre du bois non traité en blanc, il convient d'appliquer au préalable une couche de fond approfondie. Sinon, le blanc devient rapidement jaunâtre en raison des émanations du bois.
  • Peindre les cadres de fenêtres et de portes avec un soin particulier, car le bois a tendance à se déformer dans ces zones.