Nous contacter par mail

Nous contacter par téléphone

Livraison incluse
682 Boulevard du Mercantour, 06200 Nice
Mon panier
Aucun article
» » Abri de véhicule : quelle toiture pour un carport ?
Carport double pente

Quelle toiture choisir pour son carport ?

Votre garage est plein comme un œuf et votre voiture n’y rentre plus, votre camping-car est trop gros pour celui-ci ou vous n’avez simplement pas de garage sur votre propriété. Comment protéger efficacement votre véhicule des intempéries ? Vous avez trouvé la solution la plus adaptée pour vous : installer un carport. Mais quelle toiture choisir pour cet abri ?

Les critères à prendre en compte lors de la construction d’un carport dans son jardin

 

Cet abri présente de nombreux avantages : il est moins imposant qu’un garage classique, plus simple à construire, moins onéreux… tout en offrant une protection efficace pour votre véhicule.

Les trois indispensables à prendre en compte pour choisir votre abri de jardin pour véhicule :

 

  1. L’aspect fonctionnel : résistance aux intempéries (humidité, pluie, neige, vent, soleil…), stabilité, surface de protection, inclinaison du toit, matériau utilisé…
  2. L’aspect visuel et esthétique : un design qui se fond dans votre jardin ou au contraire, un choix visuel qui sorte de l’ordinaire, tel une œuvre d’art.
  3. Les réglementations locales : éventuelles restrictions de taille, de couleur, d’emplacement…

À noter : au-delà d’une certaine surface, un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux seront nécessaires. Certaines zones géographiques ont aussi des restrictions concernant l’aspect et les matériaux autorisés pour une construction. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie en amont pour connaître le plan local d’urbanisme (PLU) afin de construire votre carport en toute légalité !

La forme et l’inclinaison du toit : un choix qui doit être à la fois design et pratique

 

Le choix de la forme de votre toiture d’abri de véhicule dépend de plusieurs critères. Design, mais aussi aspects pratiques, selon l’emplacement prévu, les risques de pluies, vents ou neige… Faisons le point sur les caractéristiques des formes courantes :

 

Toit plat : un classique passe-partout

Le toit plat est un grand classique pour mettre son véhicule à l’abri sous un carport. En pratique, il aura une monopente très faible, aux alentours de 2 ou 3 degrés afin d’évacuer l’eau en cas de pluie. Idéal en région ensoleillée, il absorbe particulièrement bien la chaleur. Le toit plat s’installe aussi bien contre un mur préexistant qu’en autoporté, dans un espace vide dédié à votre parking.

 

Bon à savoir : Profitez de votre carport toit plat pour installer un toit végétal, des panneaux solaires ou encore un toit-terrasse en hauteur ! Pour cela, il vous faudra réaliser une étanchéité supplémentaire (au bitume par exemple).

 

Monopente ou adossé : idéal contre une façade

Si vous souhaitez installer votre carport contre un mur de votre maison, un toit à pente unique est idéal, car il permet le bon écoulement des eaux pluviales et ne retient pas les débris. Le carport adossé à toit plat ou avec pente peut aussi se placer seul, avec 4 piliers de support à condition d’être dans un emplacement relativement à l’abri des fortes intempéries sans quoi votre véhicule serait moins bien protégé.

 

À l’inverse, installé contre une façade d’un bâtiment, le carport monopente permet une très bonne protection !

 

Double pente : à privilégier en montagne et dans les régions pluvieuses

Pour résister à la pluie, au vent et à la neige, le carport double pente est une valeur sûre. L’eau et la neige s’écoulent mieux et glissent le long de la toiture sans s’accumuler, évitant ainsi les risques de dégradation de votre abri voiture. Il en va de même pour les éventuels débits transportés par le vent : ils ne resteront pas coincés sur votre toit, lui créant une charge supplémentaire non prévue.

 

Les formes plus originales

En complément des trois formes de toit les plus courantes pour un abri auto, vous pouvez choisir un design plus original :

  • Toit multipente : les zones du toit, en triangle, se recoupent au niveau d’un point de faîte au sommet, comme une pyramide.
  • Toit en croupe (ou toit néerlandais), soit quatre pentes au total : les deux classiques d’un toit en double pente ainsi qu’une pente à l’avant et une autre à l’arrière. Les deux pans principaux se rejoignent sur un faîte et les faces avant et arrière ont une forme de triangle.
  • Toit arrondi : il est fait d’un seul pan qui recouvre la totalité de la toiture, en demi-cercle ou demi-ovale.
  • Toit en pagode : un design asiatique plus rare, similaire au toit multipente, mais avec des pans incurvés et non plats.
  •  

Quel revêtement choisir pour mon abri de véhicule ?

Outre la forme, le choix des matériaux utilisés est un point important pour protéger votre véhicule à long terme, et assurer la durabilité de votre abri. De manière générale, une ossature de carport en bois autoclave est installée avant d’y ajouter le revêtement de toiture, ou encore une structure de carport en aluminium pour un design moderne et élégant.

  1. Le feutre bitumé (ou roofing). Pratique et peu coûteux, on installe ce revêtement en déroulant des rouleaux ou des bandes avant de le clouer sur le toit ou la structure existante.
  2. Le shingle. Mélange de bitume et de fibre de verre, le shingle est étanche, léger et résistant au feu. Il s’installe principalement sur des toits en pente. Attention toutefois avec ce matériau aux régions venteuses ou neigeuses où le climat est moins adapté.
  3. Les plaques ondulées (polycarbonate, tôle d’aluminium ou d’acier galvanisé, PVC…). Bien que le design ne soit pas son atout principal, ce matériau résiste au temps et aux intempéries.
  4. Les panneaux bac acier. Dans la même veine que les plaques ondulées, ces panneaux s’adaptent à tout type de toiture pour un petit budget, mais ne sont pas adaptés aux régions à fortes intempéries.
  5. L’EPDM (Éthylène-propylène-diène monomère) est une forme de caoutchouc qui résiste particulièrement bien aux intempéries et à l’oxydation. Il s’adapte tout à fait au toit plat de votre abri auto.
  6. Les tuiles. Pour garder le design assorti à votre maison, les tuiles sont robustes et esthétiques, bien qu’un peu plus chères que d’autres options. Elles permettent d’avoir un toit imperméable et résistant aux chocs et aux intempéries. À privilégier sur les toits en pente.
  7. Les tuiles ou bardeaux de bois sur un toit en pente. Plus léger que les tuiles classiques, les tuiles de bois sont une alternative tout aussi élégante, résistante et facile à installer.
  8. Le toit végétal. Pour se fondre dans le jardin et accueillir un espace dédié à la biodiversité dans des villes où la verdure manque parfois, c’est une option qui s’adapte particulièrement aux toits de carport plat.
  9. Les panneaux solaires. Utilisez cet espace disponible pour créer de l’électricité avec des panneaux solaires si vous vivez dans une région ensoleillée.

Bon à savoir : il est possible de garder son carport et d’en changer uniquement le toit, si la structure de base est pertinente et de qualité.